Syrie

Trésors de Syrie

Trésors de Syrie

La Syrie rassemble à elle seule des siècles d’histoire à l’origine de notre civilisation. Aujourd’hui formellement déconseillé aux touristes par le Ministère des Affaires étrangères,le pays regorge – encore – de pépites archéologiques. État des lieux d’un pays profondément meurtri par 5 années de guerre.

 

1

Alep

Multimillénaire, c’est la cité qui a subi le plus de dégâts d’après l’UNESCO. Un tiers de l’ex-capitale économique du pays serait désormais détruit. Construit au XIème siècle, le minaret seljoukide de la Mosquée des Omeyyades s’est effondré. Près de 700 échoppes du souk Al-Medina – le plus grand marché couvert du monde – ont été détruites. Reste la citadelle, site militaire historique, qui se dresse toujours sur les hauteurs, malgré des tirs qui ont détruit son entrée et une partie des remparts.

Souk d'Alep

Souk d'Alep par Patrick Le Floc'h

2

Le Krak des chevaliers

Situé dans l’ouest du pays, cette forteresse date des croisades. Les châteaux de Saladin et Al-Marqab sont construits au sommet d’une colline, ce qui donne un point de vue imprenable sur le paysage alentour.

Krak des chevaliers

Crac des Chevaliers par J.Carillet (Getty Images) 

3

Palmyre

Encore un site éprouvé par la guerre. Joyau qui se dresse au milieu de désert, Palmyre est parsemé de ruines antiques telles que la grande colonnade romaine, le temple de Bel, l’agora ou le temple Ba’al Shamin.

Fotolia 

4

Maaloula

Surprenant : les habitants parlent encore l’araméen dans ce village rocheux à majorité chrétienne. La cité est célèbre pour ses refuges nichés dans des grottes et datant des débuts du christianisme.

Getty Images

5

Apamée

Cité archéologique localisée sur la rive gauche de l’Euphrate, Apamée a été fortement pillée. Au IVème siècle, la plus grande avenue du monde antique la traversait. Les mille colonnes de cette ville témoignent de sa grande activité. On y exportait du vin et de l’huile d’olives jusqu’à Nice !

Apamée par Pascal Grolier 

6

Le monastère de Saint-Siméon

C’est le plus important monument chrétien du Vème siècle, à une quarantaine de kilomètres d’Alep environ. Saint Siméon y vivait en ascète, prêchant du haut d’une colonne de 18 mètres pendant près de 40 ans.

Saint-Siméon par Marine Doisy

7

Ugarit

Le site se trouve près du monastère de Saint-Siméon. En 1300 avant J.-C, c’est dans cette ville antique que l’alphabet a trouvé ses racines. Située face à Chypre, la ville était un carrefour commercial et un axe maritime. On y parlait huit langues et cinq systèmes d’écritures y étaient employés.

Getty images

8

Damas

À la croisée de l’Orient et de l’Occident, Damas fait partie des plus anciennes villes au monde encore habitée. La mosquée des Omeyyades, édifié par les musulmans au VIIIème siècle s’y déploie entre arches et ornements, tout de marbre vêtue. Construit au XVIIIème siècle, le palais Azem abrite le musée archéologique nationale où les ruines rivalisent de beauté.

 

Getty images

 

La Syrie a subi une destruction archéologique massive ces dernières années. En témoigne l’UNESCO qui a placé 6 sites du pays en danger en 2013. Classés au patrimoine mondial, il s’agit des anciennes villes de Damas, Bosra et Alep, l'oasis de Palmyre, le Krak des Chevaliers et Qal'at Salah el-Din, ainsi que des villages antiques du nord de la Syrie.

Automne-Hiver

Vacance N°8

A travers grands reportages, rencontres, interviews et photos inspirantes, le magazine de Voyageurs du Monde vous invite à la découverte de l’envers du monde.