Vous aimerez
  • Ajouter à l’émotion suscitée par les trésors andins le plaisir de séjourner partout dans les plus belles adresses, élégantes et modernes
  • La nouvelle gastronomie, des guides privés francophones, des trains de luxe
  • Machu Picchu, Cuzco inca, Lima bohème, les îles de joncs du lac Titicaca, déjà prévu
  • Appli smartphone & GPS, salon Air France, conciergerie, routeur Wifi : voyager Voyageurs

Contactez un spécialiste Pérou 022 519 12 10

Le Pérou au sommet

Vous pensiez que El condor pasa venait des villages perdus des hautes vallées andines ? Eh bien, non, il s’agit d’une composition de Daniel Alomia Robles datant de 1913, pour une zarzuela. La chanson n’a pas moins de valeur emblématique pour cela. Ainsi les Andes, pas moins grandioses débarrassées d’une image folklorique dépassée. Car, le Pérou des hauteurs, ce sont, avec les sites légendaires - Cuzco, Machu Picchu, le lac Titicaca - des hôtels splendides, où l’architecture coloniale espagnole accueille, pour le confort des voyageurs, le meilleur équipement contemporain. Ou bien des établissements qui ont fait de l’épure un mode d’intégration durable à des paysages somptueux.
Le Pérou se bouge et monte en gamme. Et toutes les composantes de la société y contribuent. Ce voyage l’illustre parfaitement. De Lima, qui fait peau neuve à grande vitesse, à l’altiplano, résidences et lieux ont été appariés avec le soin qu’un grand chef mettrait à associer ses plats et les vins de sa cave. Une gageure lorsqu’on s’attaque à de telles richesses culturelles ! Et pas de rupture dans le bonheur de vivre : les trajets en train eux-mêmes procurent des moments voluptueux. Faire de vous des hôtes de marque : voilà en quelques mots l’objet de ce voyage.

Votre voyage

Pour situer : Relais & Châteaux à Lima, Urubamba et Cuzco, et chalet design sur le lac Titicaca. Vos hôtels ont chacun une personnalité, une situation exceptionnelle, une pertinence, et tous assurent un niveau supérieur de service. Ils ne sont pas « l’hébergement », ils font partie intégrante de l’expérience. Ils ont, bien entendu, aussi des tables. Les étapes ont été finement étudiées, afin que les liaisons ne soient ni harassantes, ni lassantes. Il y a cependant des kilomètres à parcourir, pour cela nous avons veillé à des moyens de transport adaptés. L’avion, la voiture - climatisée, avec un chauffeur - et le train. A nouveau, pas n’importe quel tortillard, mais des trains de luxe, grand standing et aménagés observation. Le Belmond Andean Explorer, en particulier, entre Cuzco et le lac Titicaca, upgrade l’altiplano. Partout, les visites indispensables apparaissent sur votre agenda : Machu Picchu et Cuzco, évidemment, mais également le quartier arty de Barranco à Lima. Elles se font avec des guides privés francophones. Et, à ça, il faut ajouter la découverte de la cuisine brillantissime de Virgilio Martinez à Lima et Moray. Et, si vous souhaitiez disposer du très pratique Boleto Turistico General pour Cuzco et la vallée sacrée, nous nous chargerions volontiers de la réservation. Un désir non prévu survient-il, ou un contretemps ? Vous disposez pour vous aider à y répondre des coordonnées de notre service de conciergerie sur place.

Haut les cœurs !

Ce voyage vous emmènera à des altitudes inhabituelles. Alors, haut les cœurs ! Mais sans précipitation. Votre itinéraire a été conçu de telle façon que votre adaptation soit progressive ; dans tous les cas, prenez le temps de retrouver votre souffle, ne forcez pas le rythme et hydratez-vous régulièrement.

Itinéraire

Suggestion 100% personnalisable selon vos envies
JOUR 1

Vol pour Lima

Accueil et assistance en français à l’aéroport. Transfert privé et installation pour deux nuits dans le district de Barranco. La maison de plaisance Belle Epoque a retrouvé tout son lustre et donne à l’hôtel beaucoup de chic. Les beaux volumes ont été conservés ; baies et teatinas laissent généreusement entrer la lumière. Cela et les murs blancs font des conditions d’exposition parfaites pour la collection d’art. Dans les chambres, même atmosphère, simplement apaisée par le brun sombre du plancher et la tête grège des lits. Confort, bien sûr, mais aussi un je-ne-sais-quoi tout à fait séduisant. Cosy, la salle à manger et le lounge ne renient pas une ascendance européenne. La cuisine d’Oscar Velarde mêle avec talent ingrédients nationaux, provenant souvent de la propre ferme du chef, et inspiration méditerranéenne : bonne entrée en gastronomie péruvienne.

JOUR 2

Lima

Déjà prévu au programme - Barranco en privé. En compagnie d’un guide francophone, on explore l’un des quartiers les plus en vue de la capitale. Artistes et créateurs, galeristes en ont fait le rendez-vous de la bohème et des esthètes. Il faut dire que ces rues ont en plus beaucoup de charme nostalgique et fleuri, auquel ajoute le passage régulier du vieux tramway. Dans les boutiques, artisanat et design font bon ménage et rappellent que, si le design est la beauté de la fabrique, l’artisanat est le design de l’atelier. Les plages du quartier ont conservé l’aura de leur fréquentation huppée au tournant du XXe siècle. Une table au restaurant Central. Le restaurant de Virgilio Martinez, où chaque plat tend à exprimer la cohérence d’un écosystème péruvien, pousse la gastronomie liménienne au sommet des classements internationaux. Comme on n’y trouve pas une table en passant voir s’il y a de la place, nous vous en réservons une, et le taxi qui va avec.

JOUR 3

Lima - Cuzco - Urubamba (vallée sacrée)

Transfert privé à l’aéroport et vol pour Cuzco. Transfert privé à Urubamba. Installation pour trois nuits dans un jardin fleuri. Les bungalows sont de style vernaculaire, relevé - extérieur et intérieur - de tons chauds : orangé, violet, rose, rouge. Dans les hautes vallées, on aime que la couleur soit colorée. Un beau souci du détail a présidé à l’aménagement des chambres, très confortables, couplées à une agréable salle d’eau. Dans les parties communes, mobilier d’artisan, fauteuils de cuir, laine. Dans tous les coins, de jolies idées déco. A la salle à manger, on sert sur des tables impeccablement dressées une épatante cuisine andine du et à jour. Les praticiens du spa administrent en professionnels une gamme complète de soins - lesquels, piscine aidant, garantissent que l’altitude et les visites n’auront pas raison de la forme des voyageurs.
En option - Le Boleto Turistico General.

JOUR 4

Urubamba (vallée sacrée)

Déjà prévu au programme - Déjeuner aux terrasses de Moray. On trouve le restaurant Mil Centro à 3568 m. Et cela a son importance. Car on y retrouve Virgilio Martinez, qui dispose là des conditions d’une cuisine littéralement top niveau. La présence proche du beau site agronomique inca de Moray fait sens. Les plats se composent donc d’ingrédients d’altitude, dont ils parviennent à révéler tout le potentiel gustatif. Comme à Lima, c’est surprenant, brillant et bon. Déjeuner dégustation de huit plats. Ensuite, en compagnie d’une guide privé francophone, on explore les fameuses terrasses concentriques du centre d’acclimatation inca. On ira ensuite, en descendant doucement à travers une belle contrée agreste que domine la cordillère de Vilcabamba, vers les salines de Maras, dont les milliers de bassins composent un étrange paysage alvéolaire et blanc.

JOUR 5

Urubamba (vallée sacrée)

Déjà prévu au programme - Les marchés locaux rassemblent tout le monde dans une débauche de couleurs franches ; les indiens des hautes terres se reconnaissant à leur poncho rouge. En automobile, avec un chauffeur et un guide francophone, on part en visite. En commençant par Pisaq : marché (fromage frais, poulet, herbes aromatiques, pain, choux, cochons d’Inde, maïs et pommes de terre de toutes sortes), terrasses agricoles pluri-centenaires et citadelle inca. A l’autre bout de la vallée, le site fortifié d’Ollantaytambo est un exemple magnifiquement préservé d’urbanisme inca.

JOUR 6

Urubamba (vallée sacrée) - Macchu Picchu - Cuzco

Déjà prévu au programme - Transfert à la gare d’Ollantaytambo et train panoramique pour Aguas Calientes / Machu Picchu Pueblo. Puis, dans la navette qui suit la route en lacets, on se prépare au choc. Car Machu Picchu, la citadelle de Pachacutec, est une prouesse d’un tel niveau qu’on en reste bouche bée. La beauté des montagnes, l’ampleur de la conception, ce qu’il a fallu de logistique et d’ingénierie pour bâtir, la vigueur, le génie enfin dont les Incas ont fait preuve ici passent l’entendement. Etonnement, au sens fort du terme ! Pour aller au-delà du simple sentiment d’émerveillement et se donner les moyens de comprendre la majesté, un guide privé francophone fait un excellent truchement. Ensuite, transfert à la gare et train panoramique pour Cuzco Poroy.
Installation pour deux nuits Plaza de las Nazarenas, dans une belle demeure XVIe. Derrière la façade blanche aux huisseries vertes, la cour à arcades et galeries est à elle seule un enchantement. Les décorateurs ont réussi leur coup, qui équilibre baroque andin et esprit cottage. La touche de décorum colonial s’additionne aux éléments du confort et concourt au plaisir que l’on a d’habiter là. Les chambres permettent de se tourner, de virevolter même ; les salles de bain aussi, dont le marbre répond à celui des cheminées. Aux fourneaux, chef et marmitons font une cuisine traditionnelle éclairée et savoureuse. Le service de massages ajoute le bien-être au bien vivre.

JOUR 7

Cuzco

Déjà prévu au programme - Cuzco, capitale du Tahuantinsuyu, l’empire inca. En compagnie d’un guide francophone privé, visite de la Catedral de la Asuncion de la Santisima Virgen, XVIe et XVIIe siècles, et du temple du Soleil - le Qoricancha, sur les fondations duquel se dresse depuis de XVIe siècle le couvent Santo Domingo. On peut encore aller jusqu’au site sacré de Qenqo, à six km au nord-est de Cuzco, et jusqu’à Puca Pucara, la forteresse rouge, un ouvrage militaire appartenant au système de défense de la capitale. Au loin, les sommets enneigés de l’Ausangate brillent dans l’air clair. Ensuite, pour être complet, visite de Tambomachay, le bain de l’Inca (à la fonction incertaine, mais aux aménagements hydrauliques élaborés) et de Sacsayhuaman (cette triple muraille en zigzags dessinant une tête de puma est un tour de force : minutie cyclopéenne de l’assemblage des monolithes).
En option - Atelier cuisine.

JOUR 8

Cuzco - Train Belmond Andean Explorer

Transfert privé à la gare de Wanchaq et embarquement à bord du train Belmond Andean Explorer, où une cabine vous attend. Le luxe et le confort des aménagements font de ce trajet une expérience un peu à part, un voyage dans le voyage : tons crème apaisants, esprit Pullman, service attentif, voitures bien ouvertes sur les paysages indéfinis de l’altiplano (dont un wagon observatoire avec toit ouvrant). Dehors, ce ne sont pas les proverbiales vaches qui regardent passer le train, mais des vigognes, ou des lamas ; sur les longues plaines à la végétation rase, des bandes de flamants roses vaquent à la perpétuation de l’espèce. Afin que les passagers aient leur aise, deux voitures restaurants, pour lesquelles officient des équipes d’élite. Le soir, sur le demi-queue du salon, le pianiste crée une atmosphère telle que le pisco sour provoque des accès anticipés de nostalgie andine.

JOUR 9

Train Belmond Andean Explorer - lac Titicaca

Après le petit déjeuner, débarquement à Puno. Transfert privé et installation pour deux nuits à une trentaine de kilomètres du port, dans un lodge aux lignes pures qui semble dessiné par un designer danois. Les dix-huit chambres ouvrent sur le lac Titicaca. Celui-ci est d’ailleurs un acteur à part entière du séjour, par sa présence, son horizontalité miroitante, sa sonorité, ses couleurs variables, ses habitants - l’hôtel s’engageant, aux côtés des communautés indiennes, pour un développement raisonné de l’économie locale. A la tête de la cuisine maison, le chef Maria Fé Garcia a fait entrer l’Altiplano dans tout carnet d’adresses gourmand à jour. Vie et architecture ont ici l’équilibre pour règle.

JOUR 10

Lac Titicaca

De nombreuses activités de plein air sont organisées au départ de l’hôtel : kayak ou canotage sur le lac, randonnée naturaliste, VTT, treks… Mais aussi des visites, aux tisserands de Copamaya, par exemple, ou aux chullpas (tombes-tours pré-incaïques) de Sillustani sur le lac Umayo, à l’église San Pedro Martir de Juli. Ou aux îles artificielles des Uros Titinos, faites de couches superposées de joncs (le totora), célèbre particularité du Titicaca ; certaines sont encore habitées et les canots traditionnels en fuseaux de totora vont et viennent pour le transport des touristes, mais aussi pour celui des résidents réguliers. Ou encore à Taquile, l’île où les hommes tricotent et les femmes tissent (et dont l’Unesco a inscrit l’art textile au patrimoine culturel immatériel de l’humanité).

JOURS 11 & 12

Lac Titicaca - Juliaca - vol retour

Transfert privé à l’aéroport de Juliaca et vol retour, via Lima.

A la carte

Atelier cuisine à Cuzco

La gastronomie péruvienne a acquis une réputation internationale d’excellence, et il faut convenir, à l’usage, que celle-ci n’est pas usurpée. Pour en pénétrer les arcanes, nous vous proposons de participer à l’atelier en six étapes mis au point par le chef Erick Paz. On s’initie ainsi à une culture, à ses ingrédients, à son histoire. Aux gestes aussi qui la concrétisent. Sous la houlette d’un homme de l’art anglophone, on réalise sur place deux plats caractéristiques : le fameux ceviche - poisson cru mariné au citron vert - et le lomo saltado - émincé de filet de bœuf sauté.
En option - Demi-journée

Le Boleto Turistico General - Cuzco et vallée sacrée

Indispensable ! Ce billet est valide dix jours et donne accès à toute une série de musées et de sites à Cuzco et dans la vallée sacrée. Au programme : la forteresse de Sacsayhuaman, le sanctuaire de Qenko, le fort de Puca Pucara, le site sacré de Tambomachay, les terrasses agricoles inca de Tipon, le village de Chinchero, le musée régional d’histoire, le musée d’art contemporain, etc.
En option

Budget estimé

Selon saison, types d'hébergements et activités
Le budget estimé pour ce voyage est de CHF9400 à CHF11200/personne.

Parler de prix fixe lorsque l'on évoque un voyage sur mesure a peu de sens. En effet, celui-ci varie suivant de nombreux facteurs (niveau de prestations, période, délai de réservation et bien d'autres encore). Le seul prix exact sera celui de votre devis personnalisé.

Le prix moyen constaté pour ce voyage est de CHF10200/personne.
  • Le transport aérien, sur compagnie régulière
  • Les taxes aériennes et surcharge carburant
  • L’accès au salon Air France à Roissy
  • L’accueil et assistance francophone à l’aéroport de Lima, à l’arrivée
  • Les transferts, privés
  • Le train panoramique Inca Rail entre Ollantaytambo et Aguas Calientes, et entre Aguas Calientes et Cuzco Poroy
  • Le train Belmond Andean Explorer entre Cuzco Wanchaq et Puno, 1 nuit, pension complète
  • Les 2 nuits à Lima, en junior suite double, avec petits déjeuners
  • Les 3 nuits à Urubamba, en casita double, avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits à Cuzco, en suite double, avec petits déjeuners
  • Les 2 nuits sur le lac Titicaca, en suite double, pension complète
  • Lima - Barranco, quartier bohème, avec un guide privé francophone
  • Lima - la réservation d’une table au restaurant Central, et taxi afférent
  • Urubamba - le déjeuner aux terrasses de Moray, et la visite avec un guide privé francophone des terrasses et des salines de Maras
  • Urubamba - Pisaq et Ollantaytambo, avec un guide privé francophone
  • Le billet pour Machu Picchu ; la visite du site avec un guide privé francophone
  • Cuzco, capitale du Tahuantinsuyu, avec un guide privé francophone
  • Lac Titicaca, les activités prévue par le programme, avec un guide privé anglophone
  • Notre service de conciergerie sur place
  • Le Wifi gratuit pendant votre voyage : un mini routeur international remis avant le départ, permettant de connecter jusqu’à 5 terminaux simultanément
  • Un service de navigation GPS accessible depuis l’application Voyageurs du Monde, chargé avec votre parcours, les coordonnées de vos hôtels et bonnes adresses
  • Réf: 1491391
    Nos experts à votre écoute
    Contactez nos conseillers specialistes pour créer votre voyage sur mesure
    Contactez un spécialiste du Pérou